Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Une pierre sculptée qui intrigue (Escorailles)

En parcourant un ancien numéro de la Revue de la Haute-Auvergne (T73, 2011), je suis tombée sur un court article de Jean Le Guillou (1930-2011), vice-président de la Société « La Haute-Auvergne » de 1978 à 2010 intitulé L'énigmatique entaille de l'église d'Escorailles . Eglise St-Jean-Baptiste (Escorailles, Cantal) Cet article évoquait la découverte fortuite par l'auteur d'une pierre gravée visible au ras du sol dans le mur sud de l'église de cette commune ce qui n'a pas manqué d'attiser ma curiosité. Je suis donc partie en repérage, appareil photo en main. Sur place, en raison de la proximité immédiate des vestiges du château des Scorailles, on imagine aisément que l'église actuelle fut bâtie à l'emplacement de l'ancienne chapelle castrale dont certains éléments ont certainement été réemployés. Il n'y a qu'un moyen de faire (presque) le tour de l'église Saint-Jean Baptiste d'Escorailles, il faut pousser le petit portillo

Derniers articles

Le château de Laroquebrou (Cantal)

Les parapluies d'Aurillac

L'origine cantalienne de la marque SEB

Cantal et Salers, sens multiples et quelques ambiguïtés

Lacarriere-Latour Arsène (1778-1837), aurillacois urbaniste de Bâton-Rouge

Le fonds Parry (Musées d'Aurillac)

Notre-Dame de l'Assomption, église romane en péril (Jou-sous-Monjou)

Des monuments aux morts inscrits aux Monuments Historiques