Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Arsène Saupiquet, de Jussac (Cantal) à Nantes (Loire-Atlantique)

Arsène Saupiquet naît le 25 février 1849 à Jussac (Cantal), dans une famille de négociants dûment enregistrés ; son père, Jean Saupiquet (1811-1859 ?), lui-même marchand de Marmanhac, fut régulièrement titulaire d’un passeport pour Nantes. En effet, l’article I titre III du décret du 26 février 1793 stipule que « Nul ne peut en France quitter le territoire de son canton ou voyager sans être porteur d’un passeport que tout agent de la force publique a le droit de se faire présenter », cette obligation fut en vigueur durant la première moitié du XIXe siècle avant de peu à peu tomber en désuétude.  Il n’a que 10 ans lorsque le décès de son père l’oblige, en sa qualité d’aîné, à subvenir aux besoins de sa famille, c’est à ce moment-là qu'il entre dans la vie active au sein des établissements Riom, ferblantiers, originaires du Cantal, installés à Nantes depuis la fin du XVIIIe et c’est là qu’il va acquérir tout son savoir-faire professionnel. En 1868, profitant de l’essor de la Bretagne, …

Derniers articles

Gentiane et Cantal, une longue histoire d'amour

SEB, la contribution cantalienne

Chanut, de la ganterie à Isotoner (Saint-Martin Valmeroux, Cantal)

Des Menuiseries du Centre (Ydes, Cantal) à Lapeyre

D'un rocher à l'autre, de Monaco à Carlat (Cantal)

Les fermes du Moyen-Age, reconstitution historique au cœur de la Xaintrie limousine auvergnate

La race Salers, ambassadrice emblématique du Cantal ... en France et à travers le monde.

Patrimoine bâti du Cantal, du stratovolcan à la pierre taillée