mardi 18 décembre 2012

Laroquebrou et le sortilège de l'hiver



Et voilà, ça y est, l'heure est venue. Après l'hyperactivité de l'été qui réunit les amoureux de légendes médiévales  et de danses et musiques endiablées, puis le temps fort de l'automne qu'est la Foire du Livre, une semaine tout juste après le très médiatique salon du livre de Brive la gaillarde chez les voisins corréziens, Laroquebrou et son célèbre château viennent de glisser tout doucement dans leur traditionnelle torpeur hivernale, un peu à l'image de la Belle au Bois Dormant du célèbre conte. En dehors des heures d'ouverture des commerces de proximité, heureusement toujours présents dans la cité, seules les nombreuses fumées des cheminées témoignent qu'il y a de la vie derrière l'apparente inertie des lieux. Cette atmosphère si particulière est encore renforcée par la lente dissipation des volutes de brume qui montent de la Cère.
La Cère, longue de 120 kilomètres, en a déjà parcouru une bonne soixantaine depuis sa sourc sur les flancs du Plomb du Cantal, lorsqu'elle vient longer le foirail de Laroquebrou, puis elle se glisse sous le majestueux pont aux 3 arches , avant de s'enfoncer dans des gorges étroites, bordées par le GR 652, en route vers sa destination finale, la rivière Dordogne dans le département du Lot.
La renaissance de Laroquebrou s'apparente au réveil de la belle princesse par son prince charmant. Elle a lieu début mars avec un double événement, la Mangoune  et l'ouverture de la pêche, suivi un mois plus tard par une manifestation originale née de l'imagination d'un groupe de Roquais très investis dans leur commune la course à pied LaroquapattesL'édition 2013 aura lieu le 7 avril, le même jour que le Marathon de Paris. Laroquapattes, le marathon de Laroquebrou ?Qui connait un peu le monde  associatif et l'énergie déployée par ses bénévoles comprendra qu'il faut au moins cette longue période de sommeil à Laroquebrou, la petite cité médiévale des bords de Cère, pour concocter les temps forts qui vont émailler, pour le plaisir de tous, le paysage roquais de mars à novembre. 
N'hésitez plus et venez vous rendre compte par vous même qu'il y en a pour tous les goûts à Laroquebrou, la médiévale. Pour en savoir plus en un clic  :
http://www.laroquebrou.com/pratique/?cat=118
http://www.boogie-laroquebrou.com/
http://www.lamangona.fr/
http://laroquapattes.wordpress.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire